Comment le cerveau contrôle les mouvements du corps ?

Lever la main, tourner le cou, marcher, courir… Autant de mouvements du quotidien qu'on fait sans trop se demander comment ? 


Comment le cerveau contrôle les mouvements du corps

Pour commencer, il y'a ce qu'on appelle les mouvements réflexes - eux, sont régis par la moelle épinière. ( Par exemple la jambe se tend lorsque frappe sur les genoux ). 
Ensuite, les mouvements volontaires eux trouvent leur source ( vous l'aurez deviné ) dans le cerveau.
Le contrôle des mouvements volontaires des différentes parties de notre corps revient au « cortex moteur », situé dans le lobe frontal.

 Si cette zone est détruite, par exemple à la suite d’un accident cérébro-vasculaire, le sujet sera paralysé, incapable d’initier le moindre mouvement.


Comment le cerveau contrôle les mouvements du corps ?

 On trouve un cortex moteur dans les deux hémisphères du cerveau, chacun contrôlant la partie opposée du corps : le cortex moteur de l’hémisphère droit contrôlant les mouvements de la partie gauche du corps et inversement. On l'appelle le « contrôle croisé ». Ce cortex moteur se subdivise en deux grandes zones, « l’aire 6 » et « l’aire 4 », autrement appelée « cortex moteur primaire ».

Comment se fait donc le mouvement ? 

Comment le cerveau contrôle les mouvements du corps


La commande cérébrale d’un mouvement se décompose en trois grandes phases, dévolues à des régions spécifiques du cortex. Avant d’exécuter une série de gestes agencés en une « séquence motrice » cohérente, il faut d’abord que celle-ci soit choisie et planifiée. 

Autrement dit, il faut, premièrement, en réaction à une situation donnée, sélectionner une réponse adaptée, deuxièmement ordonner la série de contractions musculaires nécessaires pour la réaliser avant enfin, troisièmement, d’exécuter effectivement le mouvement ainsi anticipé.

Ces trois opérations nécessaires au déclenchement d’un mouvement volontaire sont prises en charge par trois zones distinctes du cortex : le cortex préfrontal, qui prévoit le mouvement, le cortex prémoteur, qui agence les séquences motrices nécessaires, et le cortex moteur, en charge de la conduite de l’action.

Vous avez aimé cet article - recevez tous nos articles directement en vous abonnant au site internet, cliquez sur JE M'ABONNE