Emmanuelle mayaki, 10 ans et déjà professeure en informatique.

 Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le nombre des années. La jeune nigériane 🇳🇬 Emmanuella Mayaki en est la parfaite illustration. À seulement 10 ans, cette jeune surdouée de l’informatique a été recrutée en tant que professeure au Southfield Primary School au Royaume-Uni. 👩‍🏫

Emmanuelle mayaki, 10 ans et professeure en informatique

La passion de l’informatique d’Emmanuella a commencé très jeune..

Dès l’âge de 7 ans, Elle a obtenu un diplôme en publication assistée par ordinateur, Excel avancé, Adobe Page Maker, Advanced Power Point et CorelDraw en 2016. 👩‍🎓

En 2018, elle s’est inscrite au NIIT pour étudier le développement Web et la conception graphique, ainsi que pour le développement d’applications mobiles. Elle a ensuite développé son application mobile et conçu son propre site Web, connu sous le nom de Emma’s ICT Academy. Elle maîtrise les langages HTML, CSS, JavaScript, JQuery, PHP, MySQL, la conception graphique, Java et Python. 👩‍💻

Un talent précoce pour l’informatique qui lui a valu d’être recrutée en tant que professeure à l’école primaire de Southfield. Sa mission est de former d’autres enfants de son âge aux bases du codage sur des langages tels que HTML et CSS. La formation se fait dans un club de codage qui se tient après les cours. 👫

Lire aussi : N'goran Olivia, la plus jeune pharmacienne de côte d'ivoire 

«Je me souviens qu'à sept ans, je m’étais fixé comme objectif de devenir web designer et analyste à neuf ans, et je l'ai atteint. Je souhaite devenir un ingénieur en machine learning parce que j’ai de l’expérience en programmation. Ma connaissance des logiciels modernes tels qu’Eclipse, que j’utilise pour programmer des applications Java, fait également partie des raisons pour lesquelles je souhaite devenir ingénieur en apprentissage automatique », explique Emmanuella. «La première semaine, j'étais assez nerveuse parce que je n'avais jamais enseigné à un groupe d'enfants. Mais finalement ça s’est bien passé et j'ai acquis de l'expérience et aussi enrichi mes compétences. Je pense que les parents ont tort de ne pas laisser un enfant de six ou sept ans s’approcher de leur ordinateur, craignant de le gâcher, car une partie de ce qui m’a aidé est le privilège de l’accessibilité » a-t-elle ajouté. 💬

Faites suivre des cours d'informatique à vos enfants grâce à Afrogenius science. 

Appelez - +225 0565222795

@Honorat Douanet - Rédacteur en chef Afrogenius science