COVID 19 : Le gouvernement interdit d'accéder aux services publics et privés sans s'être fait vacciner

 La Côte d’Ivoire connaît une augmentation du nombre de cas depuis plusieurs semaines. 

Selon un bilan du ministère de la Santé, dans le seul mois d’août, 112 personnes sont mortes soit un quart des décès depuis le début de la pandémie.


Le Conseil National de Sécurité envisage donc un pass sanitaire pour accéder notamment aux bars et restaurants, « en fonction de l’évolution future de l’épidémie ». Un certificat de vaccination ou un test PCR de moins de 72 heures pourrait alors être demandé pour accéder aux bars, restaurants, maquis (gargotes populaires, ndlr), cinémas, stades, établissements hôteliers, bâtiments administratifs publics et privés, universités et grandes écoles.

La vaccination progresse, mais lentement dans le pays. Déjà, l’on dénombre environ 1,5 million de personnes (5,9% de la population) qui ont reçu une dose de vaccin et seules 272.126 personnes (1% de la population) ont reçu les deux doses.

Les autorités ivoiriennes ont commandé plus de 12 millions de doses, mais en ont reçu pour l’heure que 2,5 millions, ce qui rend l’objectif de voir 60% de la population vaccinée d’ici la fin de l’année difficile à atteindre.