Saviez vous qu'il y'a une bactérie qui secrète de l'or dans votre corps ?

Le terme protéobactérie provient du dieu grec Protée, une divinité marine qui avait la capacité de se métamorphoser...

Saviez vous qu'une bactérie secrète de l'or dans votre corps


Les protéobactéries forment un groupe de procaryotes particulièrement riche, puisque composé d'environ 5.000 espèces. 

Le cupriavidus Metalidurans, l'un d'eux secrète de l’or comme moyen de défense..

Dans le monde bactérien, la défense face aux métaux lourds peut se faire de différentes manières (complexation, efflux, réduction, formation d’un minéral, etc.). Chez la Protéobactérie Cupriavidus metallidurans CH34, ainsi que chez d’autres bactéries apparentées, la biominéralisation et en particulier la production de nanoparticules d'or jouent un rôle important dans la défense aux métaux.

C'est quoi la biominéralisation ? 

La biominéralisation est le processus par lequel les organismes vivants produisent des minéraux pour former des tissus minéralisés. Ce terme désigne aussi toute structure minérale élaborée par un organisme vivant. 

Saviez vous qu'une bactérie secrète de l'or dans votre corps ?

Comment l'or est formé ? 

Le travail de la bactérie est rapide puisqu'il lui faut seulement quelques secondes pour fabriquer des nano-particules d'or, à condition que le procédé ait lieu à pH neutre et à température ambiante. 

Le Cupriavidus metallidurans accumule d'infimes particules d'or dans sa propre cellule pour se protéger.

Une autre bactérie, la Delftia acidovorans ne métabolise pas l'or soluble comme sa congénère mais le solidifie à l'extérieur sous une forme non toxique grâce à la molécule "delftibactine A". 

Cette "delftibactine A" bat donc à plates coutures les produits couramment utilisés dans l'industrie pour produire ces mêmes particules d'or, soulignent les chercheurs.

Pourrait on en produire en grande quantité ? 

Pourquoi pas ? 😁😁😁😁

Si cette bactérie marche sur les microparticules d'or terrestre, on pourrait imaginer l'implanter dans le sous-sol pour qu'elle agglomère ces particules, accroisse les rendements des mines et donc diminue les coûts d'extractions. 

Par ailleurs, l'or potentiellement produit en grande quantité aurait la même valeur que l'or extrait des mines ce qui aurait un effet catastrophique sur les prix de l'or.  

Mais on en est pas encore là ! Au moins, vous pouvez vous vanter d'avoir de l'or dans votre corps. 

@Degri Yves aymard - Technicien biologiste et rédacteur web à Afrogenius science