Phénomène physique extraordinaire : Le spectre de broken

Le spectre de Brocken est une apparition étonnante qui survient généralement à la montagne, mais pas seulement. Un personnage fantomatique se déplace au centre d'une couronne lumineuse. Il ne s'agit pas d'une apparition divine, mais bel et bien d'un phénomène lié à l'angle de la lumière et à la météo.

Ce phénomène optique a en effet longtemps été considéré comme une apparition divine. Il peut être aperçu dans tous les massifs montagneux et chaque hiver, de nouvelles vidéos de « spectres » surgissent : elles sont souvent filmées dans les Alpes, mais aussi aux États-Unis, au Japon ou encore en Allemagne. Ce phénomène tire justement son nom d'un sommet allemand, le Brocken, point culminant de la chaîne du Harz, où il est aperçu chaque hiver. C'est en l'apercevant dans ces montagnes que le naturaliste Johann Silberschlag lui donna ce nom à la tonalité paranormale, en 1780.

Une question d'ombre, d'altitude et de gouttes d'eau

Ce spectre, qui peut donner l'impression d'être suivi par un étrange personnage lors d'une randonnée en montagne, est en fait votre ombre, ou bien celle d'une personne située à côté de vous ! Il s'agit d'une ombre projetée sur des gouttelettes d'eau, lesquelles forment un brouillard ou un nuage : dans ce cas, le nuage ou le brouillard servent finalement d'écran. L'ombre est généralement agrandie, étirée, déformée avec de grands membres.


Un spectre qui semble bien vivant

Si vous êtes en mouvement et que le spectre est votre ombre, celui-ci marche évidemment avec vous. Mais, même en étant immobile, on peut avoir l'impression que cette ombre bouge, ce qui rend cette apparition « vivante » aux yeux de l'observateur. Ce mouvement est bien réel et s'explique simplement par le fait que cette ombre est projetée sur des gouttelettes en suspension qui elles-mêmes bougent (ce sont elles qui constituent le nuage), d'où ce Spectre qui semble bouger ou varier en taille.

Autour de cette projection lugubre, il arrive que la lumière du soleil soit diffractée. Il se forme alors un cercle lumineux qui ressemble à un petit halo, aux couleurs de l'arc-en-ciel, c'est ce qu'on appelle la Gloire. Ce cercle lumineux n'est pas forcément toujours visible : cette Gloire se forme par rétro-diffusion, c'est-à-dire la diffusion dans le sens opposé au rayonnement de la lumière du soleil par les gouttelettes d'eau.

Le phénomène s'observe en altitude, que ce soit en montagne ou bien encore en avion. Pour l'apercevoir, il est nécessaire d'avoir devant soi un brouillard ou un nuage assez dense, ainsi que le soleil dans le dos. Dans le cas d'une observation vue d'avion, de parapente, d'ULM ou d'hélicoptère, il s'agit de l'ombre de l'appareil qui se projette dans les nuages en contrebas, les nuages devant être plus bas que l'objet réel. Il faut donc que le ciel soit bien dégagé d'un côté, qu'un nuage soit présent d'un autre côté et qu'un objet ou qu'une personne se situe au milieu. Les dimensions du Spectre sont ensuite proportionnelles à la distance entre l'objet ou personne, et le nuage ou brouillard.

Un spectre qui semble bien vivant

Si vous êtes en mouvement et que le spectre est votre ombre, celui-ci marche évidemment avec vous. Mais, même en étant immobile, on peut avoir l'impression que cette ombre bouge, ce qui rend cette apparition « vivante » aux yeux de l'observateur. Ce mouvement est bien réel et s'explique simplement par le fait que cette ombre est projetée sur des gouttelettes en suspension qui elles-mêmes bougent (ce sont elles qui constituent le nuage), d'où ce Spectre qui semble bouger ou varier en taille.

Le spectre de Brocken ne se produit pas seulement en montagne ou en avion, il peut parfois apparaître devant les phares d'une voiture ! Il suffit qu'un objet ou une personne soit éclairé par derrière, avec des nuages en contrebas, pour donner lieu à cette apparition.